Bioline Agrosciences remplace les pesticides par des inscectes pour lutter contre les nuisibles

Bioline Agrosciences remplace les pesticides par des inscectes.

Une redoutable arme pour protéger les cultures. Et ainsi éliminer définitivement les pesticides nocifs pour la planète ET la santé.

Dans la Drôme une entreprise élève des insectes pour lutter contre les nuisibles

C’est à Livron-sur-Dôme qu’est installée Bioline Agroscience, une entreprise qui élève et entretien un formidable espoir. Celui de se débarrasser une bonne fois pour tout des produits chimiques pour les cultures.

Elle élève près d’une vingtaine d’espèces d’insectes capables de lutter contres les autres nuisibles qui ravagent les cultures. Ainsi en faisant appel à la nature les agriculteurs ont la possibilité de remplacer pesticides chimiques par des insectes. Des insectes qui joueront le même rôle. Explications dans la vidéo qui suit.

Pour tirer le meilleur de la nature, il ne faut pas agir contre elle mais, au contraire, s’appuyer sur elle.

Le rôle des diverses espèces d’insectes est très important dans l’équilibre d’un espace naturel comme un jardin potager. C’est d’autant plus le cas en permaculture. Ici, l’initiative c’est bien de ré-introduire ces insectes sur des exploitations agricoles ayant recours à des traitements chimiques. Dans le but d’éradiquer cet usage intempestif de produits aux combien nocifs pour tout et pour tout le monde. Reste à savoir si ces petites bêtes vont se ré-approprier ces zones contaminées depuis des années…

Mon Voisin Jardinier est un Réseau Social pour passionnés de jardinage et locavore. Il permet de partager en communauté son expérience, échanger des graines, vendre ou acheter ses légumes entre particuliers. Plus vous êtes contributeur au sein de la communauté plus vous accumulez des “noisettes” autrement dit des points virtuels convertibles en avantages chez nos partenaire. Vous êtes un fan de jardinage ? Créez votre compte gratuitement dès maintenant ou connectez-vous pour interagir avec votre communauté.

Leave a Reply