Traitements bio contre les envahisseurs au jardin

 

Les pucerons qui sont la cause de nombreux dégâts sont un fâcheux ennuis pour le jardinier. Cependant, plusieurs solutions existent pour s’en prévenir de façon naturels.

Les macérations de plantes

Les divers purins et décoctions ont prouvé leur efficacité : le purins de fougère contre les pucerons, les cicadelles, les limaces et les taupins. Le purin d’ortie contre les pucerons, le purin d’absinthe contre les limaces, les pucerons, les fourmis, les carpocapses, les piérides du chou, les vers des fruits; etc…

Qu’est-ce qu’un purin de plantes

Un purin de plantes, que l’on appelle également « extraits fermentés », est tout simplement une macération de plantes dans de l’eau pendant plusieurs jours (environ deux semaines). L’objectif étant de recueillir les vertus fongicides et insecticides des plantes.

L’utilisation du purin peut se faire de deux manières

On l’applique soit aux pieds des plantes à traiter avec l’eau d’arrosage, soit sur le feuillage par pulvérisation. Mais quelle que soit l’option choisie, il ne faut pas oublier que la plupart des purins demandent à être dilués avant emploi sous peine de brûler la plante traitée.

Les bases de la recette

La mise en oeuvre est simple : le dosage est commun à tous les purins, à savoir 1kg de plantes fraîches pour 10l d’eau si possible de pluie ou de source. Si vous utilisez l’eau du robinet., laissez-la reposer pour que le chlore s’évapore. La préparation se fait dans un récipient en plastique comme un seau ou une poubelle ou en bois (tonneau) mais évitez dans tous les cas le métal qui s’oxyde très facilement. Les purins se conservent plusieurs semaines dans un bidon fermé, à l’abri de la lumière.

Le purin de fougère

Idéal pour lutter contre les pucerons et les limaces. Vivace par son rhizome, elle pousse en grande quantité en lisière de forêt et dans les sous-bois clairs. On la récolte au printemps et en été. Elle renferme des substances insecticides efficaces contre le puceron du pommier, de la vigne et de la pomme de terre.

Le purin d’orties

L’ortie est un vivace qui pousse dans les sols frais, elle est considérée comme une mauvaise herbe envahissante, coriace et qui pique quand on la touche et pourtant elle est un puissant répulsif sur les pucerons, les acariens, le carpocapse (pommier), le mildiou sur les plants de tomates en prévention. Mais c’est aussi un formidable fertilisant du sol et accélérateur de compost et un stimulateur de croissance sur les feuillages notamment au printemps.

Les autres purins

  • Le purin de sureau: c’est un puissant répulsif contre les pucerons, les altises, les thrips, les noctuelles et les rongeurs.
  • Le purin de genet : Répulsif de la piéride du chou et des larves. Laissez macérer 5 branches de genet à balais dans 10litres d’eau. Filtrez, ne pas diluer.
  • Macération d’ail: En prévention des maladies chrytogamiques. Dans 10litres d’eau de pluie, laissez macérer une grosse tête d’ail pendant 2 jours, ne pas diluer.
  • Le purin de lavande: contre les pucerons et les fourmis. Faites macérer 1kg de lavande fraîche pendant 10 jours (dilué à 20%).
  • Purin de prêle: comme traitement préventif des maladies chryptogamiques en arrosant le sol. 200g de feuilles fraîches dans 10litres d’eau, à macérer 4 ou 5 jours.

Passionné par le jardinage et la nature ? Jardinier débutant ou confirmé ? Sur balcon ou en plein champ ? Rejoignez notre plateforme communautaire, d’échange, d’entraide et venez partager votre passion du jardin avec des centaines de membre.

 

Dilué dans de l’eau

 

Posted in Astuces Jardinage Biologique