Au jardin, chacun sa maison

Le jardin est un lieu propice pour tous les ravageurs comme les pucerons, les chenilles ou encore les acariens. Pour réguler naturellement ces ravageurs grignotteurs, la solution est d’attirer au jardin des espèces amies du jardinier. Pour cela rien de mieux que de créer des petites maisons accueillantes pour tout le monde. Dans cet articles nous verrons quelques idées pour bien accueillir tout le monde.

Créer un jardin riche en biodiversité

l’objectif est d’attirer la biodiversité dans son jardin. Pour y parvenir nous allons voir quelques aménagements que l’on peut mettre en place dans le jardin pour y développer la faune et la flore.

Un hotel pour les abeilles

bee-hotel-jardin

Pour fabriquer un petit abri pour les abeilles solitaires il suffit de trouver quelques petites cannes de bambou, de l’argile et un pot en terre cuite. Coupez 20 cannes de la hauteur de votre pot en terre cuite. Liez vos cannes en bambou entre-elles avec un ruban. Enfoncez les cannes en bambou liées dans l’argile au fond du pot en terre. Puis orientez les cannes vers l’extérieur. Cela donne un excellent refuge pour les abeilles solitaires qui vont se faufiler dans les cannes en bambou.

 

 

Protéger les hérissons

Les hérissons sont très vulnérables. Entre le peu d’endroit où se réfugier et l’utilisation d’anti-limaces, 25% des hérissons ne survivent pas d’une année sur l’autre. SI vous avez dans votre jardin un petit endroit calme, de l’herbe de la pampa cela fera un excellent camouflage et refuge pour monsieur le hérisson. Le hérisson adore se cacher dans les hautes herbes et toutes les broussailles.

Vous pouvez lui fabriquer un petit nid douillet. A l’aide de trois planchettes, essayez de lui fabriquer un petit tunnel. Que vous dissimulerez sous un tas de branches et de feuilles mortes. Il viendra à coup sûr s’y installer et passer l’hiver.

Des gîtes à chauves-souris

Les chauves-souris, peu accommodantes, sont pourtant essentielles au jardin. Elles sont un alliées de poids contre les moustiques et les mouches. Et dévorant bon nombre de parasite,  moucherons, moustiques, insectes, papillon crépusculaires (jusqu’à 3000 par nuit). Voici à quoi ressemble un gîte pour chauves-souris, que l’on peut trouver déjà fabriquer ou que l’on peut fabriquer soit même.

gite-chauves-souris

Accrochez plusieurs gîtes autour d’un arbre pour qu’ils offrent des lieux de températures différentes au cours de la journée. Les chauves-souris se glissent par une fente dans le bas du gîte. Voici une vidéo tuto pour fabriquer un nichoir à chauves-souris. Un exemple parmi tant d’autres.

Les haies, des refuges pour la reproduction

Les haies sont importantes pour les espèces. Elles servent de réserves de nourriture et de refuges pour la reproduction. Elles sont des abris très appréciés de la faune sauvage. Votre haie doit être constituée d’essences végétales diversifiées, offrant des variations de volume pour mieux filtrer le vent. Choisissez des arbres et arbustes à fleurs, riches en baies et fruits divers. Pensez à planter quelques plantes hautes et à y mettre des bûches et branches mortes. Attention à ne pas déranger les oiseaux qui se reproduisent d’avril à septembre. Evitez donc de tailler vos haies durant cette période.

Tu aimes la nature ? Le jardinage ? Rejoins nous sur la plateforme d’échange et de partage Mon Voisin Jardinier